Accueil > Actualité > En bref > International > Le charisme de l’unité, moteur de transformation sociale : ici vous pouvez (...)

    Le charisme de l’unité, moteur de transformation sociale : ici vous pouvez visionner les 3 heures de commémoration au niveau international

    lundi 12 mars 2018

    A 10 ans de la mort de la fondatrice des Focolari, un regard sur la portée sociale du charisme de l’unité. Au programme : des témoignages, moments artistiques, intervention de la présidente et du coprésident, ...


    http://www.focolare.org/fr/news/2018/03/03/le-grand-attrait-du-temps-present-2


      Les communautés du mouvement des Focolari répandues dans le monde célèbrent cette commémoration par de multiples initiatives, fondées sur l’action du charisme de l’unité en tant que moteur du changement social.


    A Séoul, Corée, le 3 mars, congrès à la Maria Hall de l’hôpital de l’université catholique, prévus 800 participants. A Goma, Rép. Démocratique du Congo, le 11 mars, journée sur « Marie : un ‘Oui’ qui change la société ». Toujours le 11 mars à Chicago, USA, congrès sur “Chiara Lubich : une vie de dialogue pour la paix”. A Florence, Italie, le 17 mars, congrès au Salon des Cinq cents du ‘Vieux Palais’ sur « Connaissances plurielles ». A Chang Mai, Thaïlande, le 18 mars, journée multiethnique d’action sociale dans un village tribal. A Chisinau, République de Moldavie, le 24 mars, journée sur « Chiara Lubich et les œuvres sociales ». Ce sont quelques-unes des centaines d’initiatives prévues.


    Un tour d’horizon à 360° sur l’aspect social du charisme de Chiara Lubich, avec 2000 participants des cinq continents, présenté par une manifestation artistique programmée au centre Mariapolis de Castel Gandolfo, Rome, le 3 mars. Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat, sera présent, ainsi que des personnalités du monde de la culture, de la communication, des institutions.


    Pour Chiara, le grand attrait du temps présent était « de pénétrer dans la plus haute contemplation et rester au milieu du monde, homme à côté de l’homme » . Sergio Zavoli, lié à elle par une connaissance et une amitié profondes, l’a définie une mystique de l’unité entre ciel et terre. Il affirme que Chiara provoque un changement dans la mystique trinitaire : « Faire habiter Dieu dans l’intimité de notre âme a comme conséquence de Le faire vivre au milieu des hommes par la communication – je reprends ses propres mots – du Dieu en moi avec le Dieu dans le frère. La pensée de Chiara Lubich, et ce n’est pas un hasard, nous interpelle sur notre engagement à remettre ensemble les fragments de l’indivisible qu’est l’homme, et recomposer les fractures de ce qu’on peut partager, à savoir la communauté » .


    Le changement social qui en dérive a suscité, dès le début de l’expérience de Chiara dans sa ville natale de Trente, des initiatives à fortes empreintes sociales. Aujourd’hui on peut trouver un peu partout dans le monde des actions et des œuvres bien imprégnées des caractéristiques propres à chaque région et culture et qui contribuent à remédier à des nécessités spécifiques de personnes, de groupes, de communautés.


    Pour Maria Voce, à qui fut posée la question de savoir vers quel but doivent s’orienter les Focolari à 10 ans de la mort de la fondatrice, il faut « absolument maintenir l’unité avec la source qui est Chiara Lubich, et donc la fidélité au charisme originel comme il nous a été transmis ; le retour à la vie des premiers temps pour en découvrir la radicalité, qui nous est demandée aujourd’hui encore davantage. Développer le mouvement pour qu’il puisse être l’instrument que Dieu a pensé pour porter cette spiritualité de communion dans le monde, afin de construire l’unité de la famille humaine. Approfondir la connaissance et la transmission – utilisant des termes accessibles à tout le monde – du grand charisme que Dieu a donné à Chiara et qui ne recouvre pas uniquement des aspects spirituels mais aussi doctrinaux, sociaux, politiques, aspects qui peuvent avoir un impact dans tous les domaines ».


    Maria Voce n’occulte pas la conviction qu’aujourd’hui la visibilité de l’incidence du mouvement des Focolari sur les réalités humaines et sociales, même si elle est bonne, « est encore trop localisée ». Elle ajoute : « Je pense que cette visibilité doit être plus efficace et s’étendre plus : peut-être que le mouvement doit être plus connu au niveau mondial, parce que nous sommes présents dans presque tous les pays, mais qu’il ne s’est pas encore assez bien exprimé. Cela viendra avec la vie : plus nous vivrons, plus nous aurons un impact et nous serons visibles » .

Tags populaires